À la dérive…

Ç’en est assez! J’ai consulté l’ours polaire, le morse, le phoque et le blanchon. Ce n’est plus viable, la banquise fond. Ma maison s’enfonce, je ne peux plus vivre comme ça. J’ai vécu la caniculechez moi l’été dernier, j’ai été obligé de m’installer l’air climatisé. Ça vous laisse de glace? Muh! Vous allez fondre! Ma décision est prise, je prends le prochain iceberg. Kyoto, Bali, Copenhague, Durban et Doha auraient pu être de beaux cadeaux pour les gamins : l’emballage était alléchant, mais la boîte était vide. Les dirigeants mondiaux préfèrent que les enfants me demandent des chevaux à bascules plutôt que de faire basculer le système. 
 
           Allez! je vous souhaite de chaleureuses fêtes… C’est bien mérité. 
                                                                                                                                                                                                          Père Noël

Cet article a été publié le jeudi 19 décembre 2013 à 13:52 et est classé dans Non classé . Vous pouvez laisser un commentaire.


© 2006-2013, Tous droits réservés, Érika Leclerc-Marceau