janvier 2013

4 générations dans un salon

mardi 8 janvier 2013

À la maison de retraite, au bout du corridor, chambre 217, ça papote, ça rigole, ça se bécote. Elles ont 91, 64, 33, 6 et 2 ans, toutes du même sang. Nos utérus comme des poupées russes. L’une est inquiète de ses étourdissements, l’autre chante les Barbapapas en crayonnant, l’une se berce à contretemps du tictac, l’autre se ronge les ongles calmement et la dernière fouille dans les armoires à la recherche de la réserve de chocolat mal gardée. Tu te souviens de la tante Béatrice? Elle t’avait fait peur en te disant qu’elle te trouvait tellement belle qu’elle voulait te manger! Tu lui avais répondu : pas tout de suite, il faut que j’aille voir ma mère avant! Ça sent les souvenirs, le vieux meuble en bois, les paparmanes, le petit savon, ça sent grand-maman. Respirez un grand coup les filles, ça sent le bonheur!  Ça passe si vite le temps.


© 2006-2013, Tous droits réservés, Érika Leclerc-Marceau