Ma politique intérieure

Hier j’ai dĂ©couvert un nouveau parti. DorĂ©navant, je suis militante Ă  la CNV (la Communication NonViolente). J’aime bien leur slogan : « RĂ©vĂ©ler la musique des hommes! » Ou encore « Un art de vivre avec soi et les autres! » Avoir sa carte de parti, ça implique une rĂ©forme intĂ©rieure : une refonte de la parole, un remaniement ministĂ©riel des Ă©motions et une gĂ©olocalisation des besoins. La CNV propose une ouverture de droit au senti et un rĂ©gime universel de bienveillance. Ça implique aussi des coupures : dans le secteur des interprĂ©tations et des jugements. Par contre, la CNV propose un vaste projet d’exportation de nos ressources naturelles : l’écoute du vivant et l’empathie. Mais il faut s’attendre Ă  augmenter les impĂ´ts… du cĹ“ur. Je choisis le parti CNV parce qu’il propose une gestion rĂ©ellement diffĂ©rente de la crise… existentielle.


Cet article a été publié le lundi 15 octobre 2012 à 20:27 et est classé dans Billets parentalitĂ© . Vous pouvez laisser un commentaire.


© 2006-2013, Tous droits réservés, Érika Leclerc-Marceau